Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2018 « Journée mondiale des malades

Journée mondiale des malades

6ème dimanche du Temps Ordinaire - 11 février 2018 - Année B

C’est en 1992 que saint Jean-Paul II institua la journée mondiale des malades, associée à la fête de Notre-Dame de Lourdes le 11 février. Il s’agissait pour le Pape non pas tant d’inviter à prier pour les malades que de rappeler à tous les fidèles leur place au cœur de l’Eglise, et leur rôle d’intercession et de prière. Si tout chrétien est appelé à devenir disciple du Christ aimant et compatissant, à l’imiter dans la générosité et le service des frères, c’est aussi dans l’épreuve de santé que se vit une forme de configuration à celui qui, dans sa passion, nous a aimé jusqu’au bout, jusqu’à donner sa vie pour nous. S’il faut apporter attention aux malades, en les soutenant et en les soignant, il faut tout autant recevoir ce qu’ils ont à nous apprendre : que notre vie est chemin pascal, s’achevant non dans ce que l’on peut se donner à soi-même, mais dans une remise de soi, humble et confiante, entre les mains du Père.

Ce dimanche donne l’occasion, dans beaucoup de paroisses et communautés, de célébrer solennellement le sacrement de l’onction des malades*. Sacrement de la tendresse de Dieu, il est source de force et de réconfort pour le baptisé éprouvé dans son corps, pour l’aider à faire de la maladie un chemin d’union au Christ.

Lequel chemin ne pouvant qu’être ecclésial, c’est donc que l’accompagnement et le soin des malades incombent à toute l’Eglise, et non aux seuls ‘professionnels de santé’ (lesquels ont aussi besoin de nos soutiens et de notre prière !)

C’est toute l’Eglise qui est ‘communauté soignante’, car appelée au service de la vie et au témoignage de l’espérance. Demandons la grâce d’y être toujours plus attentifs.

Père Franck DERVILLE, Aumônier de l’hôpital Cochin – Port-Royal

* Ce sera le cas à la cathédrale Notre-Dame de Paris, lors de la messe diocésaine célébrée dimanche à 18h30, retransmise sur KTO et Radio Notre-Dame.

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017