Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
Fax : 01 45 65 58 48
st.dominique.paroisse@orange.fr
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Lundi, une seule messe à 18h30
Mardi à vendredi :
8h, 12h15, 18h30
Samedi : 9h, 18h30
Dimanche
Eglise Saint-Dominique

9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
(11, rue Saint-Yves) :
9h30 (en français)
11h00 (en polonais)

- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Dans la même rubrique
vidéos de la paroisse
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
JPEG - 6.5 ko
Port Saint Nicolas
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2018 « Un travail discret de la grâce

Un travail discret de la grâce

11ème dimanche du Temps Ordinaire - 17 juin 2018 - Année B

Les 2 paraboles que nous propose la liturgie de l’Eglise ce dimanche viennent à point nommé en cette période précédant la césure estivale, à l’heure des bilans, des évaluations, des orientations. Qu’il s’agisse de la vie professionnelle ou scolaire, de la relecture de nos engagements caritatifs, pastoraux, associatifs ou autres, il y a ce qu’en tous ces domaines nous avons semé, ce qui a germé et grandi. La parabole du grain qui pousse tout seul est une leçon de sagesse, en ce qu’elle invite à la modestie - éviter de s’attribuer tout le mérite de la croissance et de la réussite - et à l’action de grâce : le ‘blé plein l’épi’ étant par excellence l’ingrédient eucharistique, fruit de la terre et du travail des hommes, qui nous donne de prendre part à l’offrande et à la louange du Christ.

La parabole de la graine de moutarde, quant à elle, peut aider à relire ce qu’a vécu la communauté ecclésiale que nous formons : comment et en quelle mesure elle a pu grandir, et se rendre toujours plus accueillante, tel l’arbre qui étend ses branches pour donner refuge aux oiseaux du ciel.

On connaît ce proverbe africain : ‘Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse’. Sachons donc reconnaître le travail discret et silencieux de la grâce, à l’œuvre en nos cœurs et dans notre monde, et rendre grâce avec les oiseaux du ciel et toute la création tout entière qui, comme le dit la 4ème prière eucharistique, acclame Dieu ‘par nos voix’.

Père Franck DERVILLE, aumônier de Cochin - Port-Royal

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017