Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
st.dominique.paroisse@orange.fr
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
Dans la même rubrique
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Messes en semaine
Lundi  : 18h30
Mardi à vendredi  : 12h15, 18h30
Samedi  : 9h
Messes dominicales
Samedi  : 18h30
Dimanche  : 9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
11, rue Saint-Yves
Dimanche 11h00 (en polonais)
- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2018 « Cris aux déserts !

Cris aux déserts !

2ème dimanche de l’Avent - 9 décembre 2018 - Année C

L’an quinze de Tibère, la Parole de Dieu fit irruption dans le cours de l’histoire, mais pas là où on l’attendait : dans le désert à Jean, fils de Zacharie. Il y a une certaine ironie de la part de l’Evangéliste à rappeler non sans solennité le cadre institutionnel de l’époque - gouvernants & grands prêtres - en dehors duquel Dieu prenait la liberté, après des siècles d’extinction de la voix prophétique, de s’adresser de nouveau à son peuple. Car si Dieu peut s’exprimer par les instances royales et sacerdotale, comme l’histoire d’Israël en témoigne, il peut tout aussi bien s’en affranchir, surtout lorsque celles-ci, dévoyées, ne servent plus l’intérêt commun et la volonté du Seigneur pour son peuple élu.

Faut-il voir une analogie dans la situation troublée que traverse notre pays depuis plusieurs semaines ? Sans parti pris ni jugement sur les positions des uns ou des autres, nous pouvons demander ce que peut ou doit être notre réaction comme chrétiens, surtout en cette période de l’Avent. Dans le tumulte qui nous désempare, comment faire entendre la voix du Seigneur invitant à la conversion des cœurs ? Invitant à suivre les voies de la justice et du partage ? Comment témoigner de l’espérance que Dieu offre à tout homme par sa venue en notre chair ?

Ce climat social difficile que nous traversons donne peut-être l’occasion de revenir - face à l’ivresse de l’hyperconsommation des fins d’années - au vrai sens de Noël : l’accueil du Prince de la Paix, venu humblement apporter lumière et espérance aux hommes, et les réconcilier entre eux et avec le Père. L’Avent invite l’Eglise à relayer l’invitation du Baptiste. Il y a certes bien des chemins encore à redresser dans notre monde. N’oublions pas que c’est à l’effet de conduire tout être vivant à voir dans la vie et le visage du Christ, ‘le salut de Dieu’.

Père Franck Derville, Aumônier de l’hôpital Cochin – Port-Royal

(p.s. voir aussi le communiqué de notre archevêque ‘l’urgence de la fraternité’ sur le site du diocèse de Paris. https://www.paris.catholique.fr/l-urgence-de-la-fraternite.html)

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017