Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe-Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
st.dominique.paroisse@orange.fr
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
Dans la même rubrique
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Messes en semaine
Lundi  : 18h30
Mardi à vendredi  : 12h15, 18h30
Samedi  : 9h
Messes dominicales
Samedi  : 18h30
Dimanche  : 9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
11, rue Saint-Yves
Dimanche 11h00 (en polonais)
- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « 2019 « Nobles dévotions

Nobles dévotions

29ème dimanche du Temps Ordinaire - 20 octobre 2019 - Année C

Il est à parier que ces premières vacances scolaires de l’année porteront bientôt le nom de « vacances d’automne ». Car la fête de la Toussaint, inscrite dans notre calendrier, est une trace visible des racines chrétiennes de la France. Et cela donne de l’urticaire aux tenants d’une certaine conception de la laïcité, lesquels ont déjà supprimé les vacances de Pâques au profit du printemps. Pour l’heure, et c’est heureux, nous pouvons encore parler de la Toussaint, solennité par laquelle nous honorons les saints qui ornent de lumière l’histoire de l’Église.

Le lendemain, le 2 novembre, nous prierons pour les défunts. De nombreux chrétiens, qui ont déserté les églises, peupleront alors les cimetières pour déposer des fleurs sur les tombes de leurs ancêtres. Cette belle et noble dévotion demeure encore ancrée dans la vie des familles. Hélas, la crémation vole de plus en plus à la mémoire de la terre et des âmes les corps des morts que nous pleurons.

Le plus beau cadeau que nous puissions offrir à nos défunts, au-delà des bouquets et de la mémoire entretenue, est la célébration d’une messe à leur intention. En tant que sacrifice, la sainte Eucharistie est offerte en réparation des péchés des vivants, mais aussi des défunts, et permet d’obtenir ainsi de notre Seigneur d’immenses bienfaits spirituels et temporels. Elle est « le cœur de la réalité Pascale de la mort chrétienne » (Catéchisme de l’Église Catholique, n.1689) ; par elle, nous demandons au Seigneur que le vêtement blanc reçu au baptême soit purifié de toute tâche.

Alors ne privons pas nos défunts de ce trésor de grâces qu’est la Messe. C’est ainsi que nous vivrons la belle réalité de la communion des saints. Au moment de sa mort, sainte Monique confiait à son fils saint Augustin, qui l’assistait dans ses derniers instants : « je vous demande seulement de vous souvenir de moi à l’autel du Seigneur ». Nous aussi, souvenons-nous de nos défunts, dans la foi en la vie éternelle. Et vous tous, saints et saintes de Dieu, priez pour nous !

Abbé Cyril GORDIEN +

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017