Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Plan du site | Accueil
Paroisse Saint Dominique
20, rue de la Tombe Issoire
Adresse Postale
11, villa Saint Jacques
75014 PARIS
Tél : 01 45 65 20 25
st.dominique.paroisse@orange.fr
Trouver une messe ?
Le portail jeune de l'Eglise de France
Voulez-vous rencontrer Jésus ?
La Voix du 14ème
Conférences des évêques de France
Le Jour du Seigneur
Radio Notre Dame
RCF : Radios chrétiennes francophones
Le saint du jour
MESSES A SAINT-DOMINIQUE
Messes en semaine
Lundi  : 18h30
Mardi à vendredi  : 12h15, 18h30
Samedi  : 9h
Messes dominicales
Samedi  : 18h30
Dimanche  : 9h, 10h30, 18h30
Pour les enfants, à 10h30, garderie et partage de la Parole adaptée.
Chapelle Saint-Yves
11, rue Saint-Yves
Dimanche 11h00 (en polonais)
- Des horaires particuliers sont prévus pour les fêtes et les temps de vacances.
Consultez les Annonces de la semaine dans la colonne de droite.
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Les éditoriaux du dimanche « Marie, figure de l’Avent, modèle de foi et de sainteté

Marie, figure de l’Avent, modèle de foi et de sainteté

2ème dimanche de l’Avent - 8 décembre 2019 - Année A

En ce début d’Avent, la figure de la Vierge Marie éclaire notre démarche de veilleur en attente de la venue du Rédempteur.

Avant de célébrer sa Maternité Divine pendant l’octave de Noël (en particulier le jour de la Nativité et le 1er janvier), nous allons méditer sur son « oui », son fiat, en réponse à l’annonce de l’ange (le 20 décembre), nous réjouir de sa visite à Elisabeth (21 décembre), et célébrer son Immaculée Conception, ce lundi 9 décembre (messe, en notre église, à 19h30).

La « Toute Sainte » - selon l’expression orientale - a, dès le premier instant de sa vie, été « préservée de tout péché par une grâce venant déjà de la mort de son Fils » comme le rappelle la liturgie. Marie, notre mère, notre sœur, est, comme nous, bénéficiaire du salut, même si, pour elle, c’est dès sa conception qu’elle est sauvée, comme par anticipation. Pour nous, c’est par la grâce du baptême qui se déploie – parfois bien trop lentement – tout au long de nos vies !

Pourquoi contempler Marie ? Contempler celle qui est « pleine de grâce », c’est contempler celle en laquelle le salut est déjà pleinement accompli ! Oui, en regardant Marie, l’on voit qu’il est trop tard pour désespérer ! Péguy disait de Marie qu’elle était « plus jeune que le péché ». En elle, Dieu préfigure l’Eglise, la fiancée « sans ride, sans tâche, resplendissante de beauté ».

Par l’intercession de l’immaculée, convertissons notre regard pour entrer dans ce « oui », sans réserve, au Christ. Selon le mot de Saint Irénée de Lyon, « le nœud qu’avait noué la désobéissance d’Eve fut dénoué par l’obéissance de Marie. En effet, ce qu’Eve, vierge, dénoua par l’incrédulité, la Vierge Marie le dénoua par la foi » ! Rappelons-nous le dessein de Dieu sur nous : que nous soyons, précisément, « saints, immaculés devant lui, dans l’amour » (Ep 1,4) !

Père Jean RENCKI+

© Paroisse Saint-Dominique, Paris 14ème - 2011-2017